GET.invest

Fermer
Meilleurs résultats
Voir tous les résultats

Le fourneau alimenté par la sciure et les données

SupaMoto
Fullscreen

Les poêles SupaMoto sont offerts gratuitement aux ménages qui achètent des granulés de bois. Ils sont prêtés et contrôlés par le biais d'une plateforme Internet des objets © Jason Mulikita pour Modern Cooking Facility for Africa

Fullscreen

Les poêles SupaMoto ont atteint le rendement le plus élevé et les émissions les plus faibles jamais enregistrés lors de tests de poêles à biomasse au centre de recherche Aprovecho © SupaMoto

Fullscreen

Le GET.invest Finance Catalyst, qui depuis cinq ans fournit à SupaMoto des services de conseil stratégique, de modélisation financière pour la levée d'une dette convertible, de levée de fonds et de soutien aux transactions © Jason Mulikita for Modern Cooking Facility for Africa

Fullscreen

SupaMoto utilise des granulés fabriqués à partir de sciure de bois provenant des plantations de bois durables de Zambie © Jason Mulikita for Modern Cooking Facility for Africa

Fullscreen

SupaMoto opère en Zambie, au Mozambique et au Malawi © Jason Mulikita for Modern Cooking Facility for Africa

Chiffres clés
Pays
Zambie
Segment de marché
Cuisine Propre
Résultats escomptés
Investissement total prévu
€9,600,000

Le fourneau alimenté par la sciure et les données

SupaMoto

Introduction

La cuisson au charbon de bois cause d’énormes dommages aux forêts, à la santé et au climat. Pourtant, les efforts déployés pendant des décennies pour remplacer le charbon de bois en tant que source d’énergie ont du mal à trouver des solutions durables. Les cuisines africaines ont donc connu des décennies de tentatives de remplacement de cette source de combustible. Il existe de nombreuses alternatives, mais comme pour toute technologie, la question incontournable est celle de l’accessibilité du combustible et des fourneaux. Le prix est le principal obstacle à un changement massif des pratiques de cuisson, en particulier pour les ménages hors réseau.

Emerging Cooking Solutions (ECS) a vu le jour en Zambie en 2013 avec une idée qui mettait l’accent sur l’accessibilité financière, et est entrée sur le marché avec la marque SupaMoto. L’entreprise sociale fabrique des fourneaux de cuisson propre et une nouvelle catégorie de combustible pour les chauffer : des granulés fabriqués à partir de sciure de bois provenant des plantations de bois durables de Zambie. Autrefois considérée comme un déchet, la sciure de bois fait désormais partie d’une chaîne de valeur de combustible renouvelable, génératrice d’emplois et, fait nouveau pour une source de combustible locale, nettement moins coûteuse que le charbon de bois. Les granulés brûlent efficacement dans les fourneaux à gazéification de SupaMoto ; en fait, ce nouveau modèle qui peut être ajusté finement à distance avec des données de capteurs a fait sensation en atteignant le rendement le plus élevé et les émissions les plus faibles jamais enregistrés lors des tests de fourneaux à biomasse au Aprovecho Research Center.

Si le combustible est abordable, le modèle de distribution des fourneaux est encore plus avantageux. Les fourneaux SupaMoto sont offerts gratuitement aux ménages qui achètent des granulés, en étant effectivement prêtés et contrôlés par le biais d’une plateforme “l’Internet des objets”. Le modèle est devenu possible pour SupaMoto parce que le combustible de son usine de granulés de 15 000 tonnes par an, produit à partir d’un déchet, s’est avéré être une source de revenus suffisamment importante pour permettre à l’entreprise de survivre par elle-même.

Notre soutien

Cependant, cette entreprise très énergique a senti la température baisser, comme beaucoup d’autres, avec l’arrivée de la crise COVID-19. Elle n’a survécu que grâce à de multiples prêts qui l’ont plongée dans un endettement insoutenable. En 2022, un prêteur d’impact de premier plan a failli émettre une lettre de défaut, ce qui aurait mis en péril une décennie de progrès.

« Bénéficier des services du GET.invest Finance Catalyst, c'était un peu comme avoir un partenaire d'entraînement, mais aussi un thérapeute pour les entrepreneurs. En effet, il s'agit d'un parcours très stressant et cela fait une telle différence d'avoir quelqu'un à qui parler et qui connaît votre situation.»
Mattias Ohlson, CEO, SupaMoto

Cependant, cette entreprise très énergique a senti la température baisser, comme beaucoup d’autres, avec l’arrivée de la crise COVID-19. Elle n’a survécu que grâce à de multiples prêts qui l’ont plongée dans un endettement insoutenable. En 2022, un prêteur d’impact de premier plan a failli émettre une lettre de défaut, ce qui aurait mis en péril une décennie de progrès.

Le GET.invest Finance Catalyst, qui depuis cinq ans fournit à SupaMoto des services de conseil stratégique, de modélisation financière pour la levée d’une dette convertible, de collecte de fonds et de soutien aux transactions, a aidé l’entreprise à sortir de la crise et à prospérer au-delà de ses espérances. Dans la foulée de la crise financière de COVID-19, GET.invest a mis en place un nouveau service : l’aide à la restructuration des prêts. Les conseillers ont soutenu les négociations avec deux prêteurs d’impact et ont revu les accords de restructuration des prêts, obtenant à la fois des décotes et des durées plus longues.

De retour sur la bonne voie, SupaMoto a également demandé au GET.invest Finance Catalyst de l’aider à passer à l’étape suivante de son plan pour sa source de combustible unique : obtenir un financement sur le marché du carbone. Le GET.invest Finance Catalyst a soutenu la structuration des propositions de financement carbone qui ont permis à l’entreprise de lever un préfinancement auprès d’un fonds néerlandais axé sur les solutions de cuisson propre. Parallèlement au lancement sur le marché du carbone volontaire en étant l’un des tout premiers programmes enregistrés auprès de Gold Standard dans le cadre de la nouvelle méthodologie Metered and Measured, les conseillers ont soutenu l’ambition d’ECS de mettre en œuvre un programme innovant de crédits carbone basé sur la blockchain et le digital-MRV (mesure, reporting et vérification). Cette solution est opérationnelle depuis juillet 2023 en coopération avec la Fondation ixo et a récemment été approuvée par Berkeley.

En outre, les conseillers ont engagé l’initiative de données GET.invest et A2EI (Access to Energy Institute) Prospect, qui a également joué un rôle essentiel dans la fourniture du mécanisme de validation numérique MRV en temps réel, en triangulant les données sur la plateforme Prospect à l’aide d’une approche d’empreinte digitale des données, garantissant ainsi que les compensations carbone d’ECS sont soutenues par des ensembles de données traçables et vérifiées par des tierces parties.

Résultat

SupaMoto a récemment signé une subvention basée sur les résultats avec Nefco, un partenaire stratégique de GET.invest, à travers le Modern Cooking Facility for Africa Facility. Les activités de collecte de fonds et le modèle financier développé par le biais du GET.invest Finance Catalyst ont également suscité l’intérêt d’investisseurs en capital, dont trois sont en train de procéder à des vérifications préalables pour des investissements de plusieurs millions d’euros, ainsi que d’une plateforme de crowdlending intéressée par la structuration d’une facilité de prêt.

Le premier accord de préfinancement de crédits carbone est plus petit mais très significatif, car il témoigne de l’énorme potentiel de milliers de fourneaux SupaMoto connectés à int, enregistrant des millions de séances de cuisson. SupaMoto et ixo produisent depuis juillet 2023 des crédits carbone qui fonctionnent grâce à la blockchain et aux contrats intelligents et sont basés sur des données d’utilisation des fourneaux en temps quasi réel, qui ont été triangulées, vérifiées et tracées par l’intermédiaire de la plateforme Prospect. Il s’agit de l’une des toutes premières mises en œuvre réelles de MRV numériques (que de nombreux experts considèrent comme l’avenir des crédits carbone). Ces données constituent un bond en avant dans la mesure précise et vérifiable des crédits carbone, car elles sont liées aux heures réelles de cuisson avec les granulés de combustible à faible émission de SupaMoto.

Ayant traversé une crise, SupaMoto fonctionne à nouveau à pleine puissance avec un financement sécurisé, un modèle éprouvé basé sur les données et un plan de croissance ambitieux. L’entreprise anticipe le jour où la sciure ne sera plus suffisante pour répondre à l’ampleur de la demande et évalue déjà d’autres sources de granulés de combustible renouvelable, telles que les herbes à croissance rapide. L’entreprise note que le potentiel d’atténuation des émissions de carbone de la cuisson propre dans le monde représente 2 % des émissions mondiales, soit autant que l’ensemble de l’industrie du transport aérien. En répondant à la question de l’accessibilité financière, SupaMoto pense que ce potentiel peut être atteint.

L’entreprise note que le potentiel d’atténuation des émissions de carbone de la cuisson propre dans le monde représente 2 % des émissions mondiales, soit autant que l’ensemble de l’industrie du transport aérien. En répondant à la question de l’accessibilité financière, SupaMoto pense que ce potentiel peut être atteint.

Fullscreen

Les poêles SupaMoto sont offerts gratuitement aux ménages qui achètent des granulés de bois. Ils sont prêtés et contrôlés par le biais d'une plateforme Internet des objets © Jason Mulikita pour Modern Cooking Facility for Africa

Fullscreen

Les poêles SupaMoto ont atteint le rendement le plus élevé et les émissions les plus faibles jamais enregistrés lors de tests de poêles à biomasse au centre de recherche Aprovecho © SupaMoto

Fullscreen

Le GET.invest Finance Catalyst, qui depuis cinq ans fournit à SupaMoto des services de conseil stratégique, de modélisation financière pour la levée d'une dette convertible, de levée de fonds et de soutien aux transactions © Jason Mulikita for Modern Cooking Facility for Africa

Fullscreen

SupaMoto utilise des granulés fabriqués à partir de sciure de bois provenant des plantations de bois durables de Zambie © Jason Mulikita for Modern Cooking Facility for Africa

Fullscreen

SupaMoto opère en Zambie, au Mozambique et au Malawi © Jason Mulikita for Modern Cooking Facility for Africa

Chiffres clés
Pays
Zambie
Segment de marché
Cuisine Propre
Résultats escomptés
Investissement total prévu
€9,600,000